Actualités

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Axecibles soutient Carole Montillet dans sa folle aventure du Rallye des Gazelles

Axecibles soutient Carole Montillet dans sa folle aventure du Rallye des Gazelles

Le 16 mars 2012

La championne de ski, Carole Montillet, se prépare pour la 22ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles. Axecibles, La première agence Web la soutient dans cette aventure.

La championne de ski, Carole Montillet, se prépare pour la 22ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles qui aura lieu du 17 au 31 mars 2012. Axecibles, La première agence Web la soutient dans cette aventure. La championne revient avec nous sur ce rallye.


C’est votre 9ème participation au Rallye, Pourquoi le Rallye Aïcha des Gazelles ?

Quand on participe une fois au Rallye des Gazelles, on a envie d’y retourner. J’adore le désert je m’y sens bien, c’est comme la montage : de magnifiques paysages et de grandes étendues. Et puis j’ai l’âme d’une compétitrice, j’aime le défi que représente ce rallye.


Comment se prépare-t-on à un tel rallye ?

Ce rallye contrairement à d’autres, ne requière pas une préparation physique spéciale. Ce n’est pas une course de vitesse, elle ne nécessite pas de réflexes. Cependant, il faut un mental solide, être réactif et débrouillard.

 

Votre passé de grande skieuse vous aide-t-il ?

Mon passé me donne la volonté d’aller jusqu’au bout et de me dépasser. Je n’aime pas les choses qui ne sont pas finies.

 

Et Axecibles dans tout ça ?

J’ai rencontré Axecibles lors de la première course transafricaine en 2006. Je leur ai ensuite parlé du Rallye Aïcha des Gazelles et ils ont tout de suite été emballés par l’aventure qui correspond aux valeurs que véhicule Axecibles : l’esprit d’équipe, l’entraide, mais également le côté humanitaire. Toutes les participantes font énormément de dons aux populations locales. Sans compter la Caravane médicale qui apporte des soins à des villages isolés qui n’ont pas accès aux médecins.  Je suis heureuse de participer à la promotion d’Axecibles et contente de les retrouver le 17 mars pour le départ au Trocadéro à Paris et lors de l’arrivée à Essaouira.

 

Comment se déroule un rallye ?

Ce sont des journées longues et intenses : on se lève à 4h du matin et le départ a lieu à 6h. Pas de GPS pour la navigation, on utilise une boussole et des cartes vieilles de plus de quarante ans sur lesquelles toutes les routes ne sont pas inscrites. De plus le désert bouge, il faut donc s’adapter aux chemins et à la piste. On fait 200 kilomètres par jour. Le but est de récupérer les balises que les organisateurs ont cachées dans le désert et faire pour cela le moins de kilomètres possible.


Comment gère-t-on les pannes et les désagréments mécaniques ?

Il faut savoir se débrouiller ! On s’adapte à chaque fois. On a pas toutes les pièces dans la voiture donc on espère que ce que l’on a bricolé tienne jusqu’au soir. Car le soir des mécaniciens peuvent au besoin réparer les véhicules.

 

Axecibles soutient Carole Montillet dans son aventure et lui souhaite bonne chance, ainsi qu’à sa coéquipière Julie Verdaguer.

23e édition du Rallye des Gazelles
Du 16 au 30 mars